Bioversité

Developpement durable - Fauche tardive 2.jpg

Fauchage tardif

Pratiquer le fauchage tardif, c’est agir pour la biodiversité. Depuis plusieurs années la ville de Limas a choisi d’entretenir certaines de ses zones enherbées en pratiquant la fauche tardive (parc Guillermet, école élémentaire, cimetière, etc).

Le fauchage tardif consiste à remplacer les tontes régulières par un fauchage annuel après le 15 juillet.

Cette pratique laisse à la nature le temps de développer des zones refuges pour les insectes pollinisateurs en permettant aux plantes de mener à terme leur cycle.

Ces zones de fauche tardive agissent comme des "réservoirs de biodiversité" où la pollinisation est favorisée.

Developpement durable - Fauche tardive.jpg

Programmes de sciences participatives

Toi aussi, en tant qu'enfant, tu peux t'investir dans la préservation de la biodiversité via des programmes de sciences participatives. Par exemple, si tu veux suivre les papillons, les escargots ou encore des chauve-souris, rends toi sur le site de Vigie-nature.

Pour plus d’informations, visitez le site Vigie-Nature ou le site un carré pour la biodiversité